Nouvelle-Zélande : visiter Auckland et ses alentours en 3 jours

par Van
Le CBD d'Auckland

En arrivant en Nouvelle-Zélande vous atterrirez probablement à Auckland, la deuxième ville du pays. Une bonne occasion de découvrir la ville la plus peuplée de Nouvelle-Zélande avec 1,6 millions d’habitants… soit 1/3 de la population nationale !
Auckland a une autre particularité : elle compte plus de bateaux par habitant que dans n’importe quelle autre ville au monde, ce qui lui a valu son surnom de City of Sails.
Vous souhaitez visiter Auckland et ses alentours ? Voici un guide des lieux à ne pas rater, des idées d’itinéraires pour 1 jour, 2 jours ou 3 jours et des conseils pour se déplacer dans la ville.

VISITER AUCKLAND : LES PRINCIPAUX QUARTIERS ET LIEUX À VOIR

Certains lieux sont incontournables quand on veut visiter Auckland : le centre bouillonnant appelé CBD, le volcan Mont Eden, le quartier huppé Devonport, le Musée d’Auckland ou encore les plages de sable noir de Muriwai ou Piha.

CBD : CENTRAL BUSINESS DISTRICT

C’est le quartier central et des affaires d’Auckland. Queen Street est la rue commerçante principale, au cœur du CBD. On peut y voir un édifice historique d’Auckland : le Town Hall, un bâtiment néo-baroque avec une double fonction puisqu’il abrite la mairie ainsi qu’une salle de concert.
Pendant la journée Queen Street est très vivante mais une fois que les bureaux ont fermé il n’y a plus personne. J’ai assisté à un concert philarmonique au Town Hall et quand je suis sortie à 22h les rues étaient désertes.

Si vous êtes adepte des tours panoramiques, la ville a bien entendu la sienne dans Victoria Street. La Sky Tower mesure 328 mètres de haut et par temps dégagé on peut voir jusqu’à 80 km au loin. Elle dépasse les autres gratte-ciels et permet ainsi de se repérer dans la ville.

La Sky Tower dans le centre d'Auckland

Au bout de Queen Street se trouve Karangahape Road, mieux connue sous le nom de K’ Road, une rue branchée avec ses boutiques vintage, salons de tatouage, barbiers, magasins de musique, cafés… La galerie marchande St Kevin’s Arcade mérite le détour pour son architecture mais aussi pour ses boutiques et cafés.

Derrière le paisible Albert Park, très agréable petit parc perché sur une colline, se trouve un quartier entièrement réservé à l’Université d’Auckland. On peut y voir la University Clock Tower, un des bâtiments emblématiques de la ville construit dans les années 1920. Dans la continuité de Princes Street ne ratez pas les très belles maisons victoriennes du 19ème siècle, anciennement des « merchant’s house », qui appartiennent désormais à l’université.

Albert Park dans le centre d'Auckland
Albert Park
Une ancienne Merchant House de l'Université d'Auckland
Ancienne maison de commerçant

Si vous voulez visiter un musée dans le centre je vous conseille le Auckland Art Gallery pour découvrir des œuvres d’art moderne néo-zélandaises. L’exposition permanente est gratuite. L’intérieur du bâtiment est splendide avec une partie victorienne à laquelle un bâtiment moderne a été greffé.

Côté mer, à l’ouest du terminal des ferries se trouvent Viaduct Basin et Wynyard Quarter. À Viaduc Basin (ou Viaduc Harbour) sont amarrés des yachts de luxe et de nombreux restaurants et bars font face au port. Wynyard Quarter est un quartier qui a été réhabilité ces dernières années. Avec une multitude de bars et de restaurants à la déco soignée et des évènements branchés comme des festivals ou des projections de films en plein air c’est devenu le coin incontournable pour se retrouver en fin de journée.

Le Viaduc Basin à Auckland
Viaduc Basin

AUCKLAND MUSEUM & AUCKLAND DOMAIN

Entre les quartiers de Parnell et de Grafton se trouve l’immense parc verdoyant Auckland Domain. Si vous passez par-là jetez un œil au joli jardin d’hiver rempli de milliers de plantes, fougères, bananiers, cacaoyers, orchidées, plantes carnivores…

Au sein du Auckland Domain ne ratez pas le Auckland War Memorial Museum, un musée passionnant qui permet d’en savoir plus sur la culture maorie et de manière générale sur le pays et sa place au milieu du Pacifique. J’y ai passé 3 heures et j’ai dû partir car c’était l’heure de la fermeture sinon j’y serais encore. Le tarif pour les étrangers est de NZ$28 / 16€.
Aux alentours, les quartiers de Parnell et Newmarket regorgent de restaurants et boutiques.

MOUNT EDEN

Mount Eden est un quartier résidentiel au sud du CBD. Après avoir traversé le sympathique Mount Eden Village il vous faudra gravir le Mount Eden qui n’est autre que le plus haut volcan d’Auckland : 196 mètres. Ce n’est pas l’Everest mais au sommet la vue panoramique sur la skyline du CBD et tous les quartiers de la ville est spectaculaire. Privilégiez le coucher de soleil si vous le pouvez. L’accès est gratuit.

Le Mont Eden avec Auckland en fond

DEVONPORT

Devonport est une banlieue huppée située sur la rive nord d’Auckland, face au CBD. Elle est remplie de superbes maisons de style victorien toutes plus belles les unes que les autres, avec de splendides jardins fleuris qui m’ont rappelé Hobart en Tasmanie.

On peut y aller en voiture mais le moyen le plus rapide est de prendre le ferry au Downtown Ferry Terminal (près de Britomart Train Station). La traversée dure 10 minutes, il y a des départs toutes les 30 minutes et le billet aller-retour coûte NZ$15 / 9€. Deux heures sur place suffisent pour voir les sites touristiques mais vous pouvez y restez beaucoup plus longtemps pour profiter de la plage, pique-niquer…

Le Terminal des ferries d'Auckland
Le terminal des ferries d’Auckland

En arrivant à Devonport vous pouvez récupérer un plan des lieux au i-SITE qui vous indiquera un circuit à parcourir pour ne rien rater. J’ai suivi ce plan, voici dans l’ordre ce que vous pourrez voir.

Prenez King Edward Parade où vous verrez de très belles maisons victoriennes et commencez par une rapide visite du Navy Museum (gratuit), un petit musée très complet sur la marine néo-zélandaise.

Continuez sur North Head, un volcan à l’extrême est de Devonport. Celui-ci est couvert de bunkers et tunnels datant du 19ème siècle puis des 2 guerres mondiales. Certains sont ouverts au public. Je me fais une petite frayeur en visitant une des galeries souterraines avec son dédale de tunnels : c’est glauque et il n’y a personne, je ressors vite fait.
Arrivé.e au sommet faites une pause dans l’herbe face à la mer de Tasman et admirez son bleu si particulier.

Les bunkers du volcan North Head

Redescendez et longez Cheltenham Beach où les splendides demeures sont construites sur la plage. Je ne sais pas vous mais je ne dirais pas non si on me proposait une maison ici.

La plage de Cheltenham à Devonport

Puis gravissez un autre volcan : le Mount Victoria. Vous ne regretterez pas l’effort : la vue panoramique sur la baie d’Auckland est à couper le souffle.

Vue du volcan Mont Victoria à Devonport

Terminez par Victoria Road, la rue principale de Devonport où vous pourrez vous reposer dans un des nombreux cafés ou restaurants.

Restaurant de Victoria Road à Devonport

LADIES BAY, ST HELIERS & MISSION BAY

À l’est du CBD ces quartiers résidentiels huppés disposent de plages appréciées des locaux. De nombreux restaurants et bars se trouvent le long du front de mer.

Vue sur la mer depuis Ladies Bay Beach
Vue sur la mer depuis Ladies Bay Beach

MURIWAI & PIHA

À l’ouest d’Auckland, Muriwai est une immense plage de sable noir saupoudrée de sable doré : avec le soleil on a vraiment l’impression que de la poudre d’or recouvre le sable noir. C’est le paradis des surfeurs et des kite-surfeurs. En revanche vu la puissance des vagues je ne me suis pas risquée à faire quelques brasses et me suis contentée de marcher sur la plage.

La plage de sable noir de Muriwai

Muriwai est aussi un endroit très connu pour son impressionnante colonie de fous de bassans. Le spot s’appelle « Muriwai Gannet Colony » : sur les rochers les centaines de nids sont tous espacés d’une vingtaine de centimètres, c’est tellement régulier qu’on dirait qu’ils ont utilisé une règle pour respecter leur espace vital.
Si vous arrivez à faire abstraction de l’horrible odeur de fiente c’est un spectacle fascinant.

Sur la même côte un peu plus au sud se trouve la plage de sable noir de Piha, toute aussi sauvage.

La colonie de fous de bassans à Muriwai

EXCURSION À WAIHEKE ISLAND

Voilà une excursion d’une journée qui fut le highlight de mon séjour à Auckland et que je ne peux que vous recommander : soleil, sable chaud et dégustation de vin, c’est ce qui vous attend sur la magnifique île de Waiheke.

COMMENT SE RENDRE SUR WAIHEKE ISLAND ?

Pour vous rendre à Waiheke rendez-vous au Downtown Ferry Terminal près de Britomart Train Station dans le CBD. L’imposant bâtiment rouge et jaune du terminal est visible de loin.

La compagnie Fullers dessert Waiheke avec un départ toutes les 30 minutes, tous les jours et la traversée dure environ 40 minutes. Le ticket aller-retour coûte NZ$46 / 27€ au guichet et NZ$42 / 25€ en ligne sur le site fullers.co.nz.

Le terminal des ferries d'Auckland

COMMENT CIRCULER SUR WAIHEKE ISLAND ?

En prenant mon ticket pour le ferry au guichet Fullers du terminal des ferries j’avais acheté en même temps un pass d’une journée à NZ$10 pour prendre les bus publics sur Waiheke en illimité. Attention ce pass ne peut pas être acheté une fois dans le bus. Vous pouvez par contre payer chaque trajet à l’unité dans les bus en liquide ou avec la AT HOP card.
Si contrairement à moi vous voulez vous organiser à l’avance (ce que je vous conseille) voici le lien vers les itinéraires et les horaires des 5 lignes de bus publics qui sillonnent l’île.

Vous avez aussi l’option du bus Waiheke Explorer qui est un bus touristique hop-on hop-off fonctionnant uniquement du jeudi au dimanche : vous montez et descendez en illimité aux arrêts définis sur un itinéraire. Ce pass est vendu en ligne sur le site fullers.co.nz au tarif de NZ$68 par personne, aller-retour en ferry inclus.

QUE VOIR SUR WAIHEKE ISLAND ?

Après avoir débarqué je vais au guichet i-SITE (centre d’informations pour les touristes) du port mais il n’y a personne pour me renseigner. Apparement c’est fréquent. Une carte de l’île avec les différents chemins de randonnées et les horaires des bus publics est en libre-service, je me débrouillerai avec ça.

Les arrêts des bus publics se situent à la sortie du ferry. Je prends le 50A jusqu’au terminus : Onetangi Beach. Je suis immédiatement conquise par cette île. C’est vert, vallonné, où que l’on soit on voit la mer, les maisons sont splendides et il y règne une atmosphère très détendue.

Onetangi Beach est une grande et magnifique plage pour ainsi dire déserte : il est pourtant 11h30 mais seulement une dizaine de personnes profite des lieux. En même temps nous sommes en semaine, c’est surtout le week-end que l’île est prise d’assaut. Nous sommes le 23 novembre et c’est mon premier bain de soleil en Nouvelle-Zélande : l’été est sur le point d’arriver.

la grande plage d'Onetengi sur l'île Waiheke

Avant de devenir rouge écarlate je reprends le bus vers 14h (le 50A ou le 50B peu importe) et m’arrête un peu plus loin sur Onetangi road dans un vignoble.

J’ai jeté mon dévolu sur « Wild On Waiheke » mais avec plus d’une vingtaine de vignobles sur l’île vous n’aurez que l’embarras du choix.

Le « Wild On Waiheke » a une ambiance plutôt bohème. En plus de siroter des verres de vin on peut jouer à la pétanque ou au tir à l’arc au milieu des vignes ou tout simplement se prélasser sur les fauteuils à l’ombre d’une tenture.

Le vignoble Wild on Waiheke

Quelques verres de vin plus tard je monte dans le bus 502 pour rejoindre la plage de Palm Beach dans la baie de Mawhitipana. J’évite de me remettre au soleil histoire de ne pas ressembler à une écrevisse pour mon 1er jour de bronzette. Je me contente de marcher sur la plage jusqu’à tomber tout au bout sur un coin réservé aux naturistes. Bonjour messieurs-dames et au revoir. C’est surprenant quand on ne s’y attend pas.

La grande plage de Palm Beach sur l'île Waiheke

Un petit coup de bus 502. Le chauffeur, un belge installé en Nouvelle-Zélande depuis 25 ans, me dépose à Little Oneroa Bay et m’indique un sentier côtier pour rejoindre Oneroa Bay à pieds. Normalement ça se fait en 5 minutes mais je m’arrête tellement souvent pour prendre des photos que je mets 30 minutes, la vue est splendide.

La plage de Little Oneroa Bay
La magnifique plage d'Oneroa sur Waiheke island

Je continue à pieds jusqu’au village d’Oneroa et termine ma visite par un tour dans le centre. Un dernier bus me ramène au terminal des ferries Matiatia. Je suis de retour à Auckland à 18h.

VISITER AUCKLAND : ITINÉRAIRE 1 JOUR, 2 JOURS ET 3 JOURS

Voici mon itinéraire idéal pour visiter Auckland en 3 jours. Si vous ne restez qu’1 jour ou 2 à Auckland retirez ce qui vous tente le moins ou ce qui n’est pas faisable à cause de la météo.

JOUR 1

– Passez la matinée dans le CBD : Queen Street, Town Hall, Karangahape Road, Auckland University, University Clock Tower, Albert Park.
– Pour le déjeuner rejoignez Auckland Domain pour pique-niquer sous les arbres.
– L’après-midi passez quelques heures au Auckland War Memorial Museum pour découvrir la culture maorie et néo-zélandaise.
– En fin de journée direction Wynyard pour boire un verre bien mérité et dîner.

JOUR 2

– Rejoignez le terminal des ferries et embarquez pour une journée de rêve à Waiheke island.
– Prenez votre pique-nique pour déjeuner sur une des plages.
– En fin de journée dinez au village d’Oneroa puis reprenez le ferry pour rentrer dans le CBD.  

JOUR 3

– Retour dans le CBD ou vous pourrez soit visiter la Auckland Art Gallery soit monter au sommet de la Sky Tower.
– Avant midi prenez un bateau pour Devonport. Arrivé.e à Devonport vous pourrez déjeuner en terrasse dans un restaurant avant de partir à la découverte des volcans et des plages. Si le temps le permet vous pouvez faire une pause farniente ou baignade.
– Reprenez le ferry puis un bus jusqu’au quartier résidentiel Mount Eden. Grimpez au sommet du volcan Mount Eden pour admirer le coucher de soleil.
– Revenez non loin du centre dans le quartier branché de Ponsonby pour boire et verre et dîner.

Restaurants à Viaduc Basin
Les bars et restaurants à Viaduc Basin

VISITER AUCKLAND : COMMENT SE DÉPLACER ?

Deux questions sont primordiales pour visiter Auckland :
– en arrivant à l’aéroport d’Auckland comment rejoindre le centre ?
– est-il préférable de visiter Auckland en voiture, à pieds, à vélo ou en transports en commun ?

AÉROPORT D’AUCKLAND

À votre arrivée à l’aéroport international d’Auckland vous pourrez bien entendu louer une voiture mais le moyen le plus économique de rejoindre le centre est de prendre le Skybus, un bus qui fonctionne 7j/7 et 24h/24. Le ticket coûte NZ$17 / 10€. Vous pouvez consulter les horaires et les arrêts sur le site skybus.co.nz

COMMENT SE DÉPLACER DANS AUCKLAND ?

Vaut-il mieux visiter Auckland en voiture, en vélo, en bus, en train, en ferry ou à pieds ? Voici les avantages et les inconvénients de tous les modes de transport pour vous déplacer dans la ville.

En voiture

Très mauvaise idée de se déplacer en voiture dans le centre : les parkings se paient principalement à l’heure et coûtent une fortune. En revanche pour aller en périphérie comme par exemple à Muriwai ou Piha la voiture vous sera bien utile. Mais ce n’est de manière générale pas la meilleure solution pour visiter Auckland.

En vélo

On pourrait penser que c’est une bonne solution mais pas vraiment. Auckland se situe sur une chaine d’une cinquantaine de volcans ce qui signifie que le terrain est vallonné. À moins d’être un cycliste avéré vous allez vous épuiser dans les montées et terminer en marchant à côté du vélo.

À pieds

En restant dans les quartiers du centre vous pourrez vous déplacer à pieds. C’est d’ailleurs de loin la meilleure solution pour visiter le CBD, Viaduc Basin, Wynyard Quarter, Parnell et Grafton.

En transports en commun : bus, train, ferry

Si vous restez quelques jours à Auckland il peut être intéressant d’investir dans une carte magnétique rechargeable AT HOP card. On recharge la carte du montant que l’on souhaite et on peut ensuite l’utiliser dans tous les transports en commun d’Auckland : les trains, les bus et les ferries. Il faut valider en montant dans le transport et de nouveau en sortant. La carte coûte NZ$10 mais vous paierez ensuite chaque trajet moins cher que si vous preniez un ticket à l’unité. Si vous ne restez qu’un ou deux jours acheter une AT HOP card ne sera pas forcément économique.

En bus

Les bus sont très utiles et desservent bien les sites d’intérêt. Vous pourrez par exemple rejoindre facilement Mount Eden en bus si vous n’avez pas de voiture. En revanche pour aller à Muriwai ça sera un peu plus compliqué et ça vous prendra 2 heures contre moins d’une heure en voiture. Dans le centre les 3 lignes de bus « link » sont très pratiques si vous en avez assez de marcher.

En train

Auckland ne possède pas encore de métro mais dispose de 4 lignes de trains semblables à nos RER. J’ai utilisé le train quand je séjournais chez ma deuxième famille à New Lynn, une banlieue assez éloignée. À moins de trouver un logement excentré vous ne devriez pas avoir besoin de les utiliser.

En ferry

Les ferries font partie intégrante des transports à Auckland et sont utilisés par les habitants au même titre que le train ou le bus. Le terminal des ferries se trouve près de la station de train Britomart. Si vous souhaitez aller sur les îles face à Auckland ou à Devonport vous devrez les emprunter.

Voilà, Auckland n’aura plus de secrets pour vous. Si vous prévoyez de visiter la Nouvelle-Zélande je vous invite à lire mes articles sur les lieux à ne pas rater sur l’île du nord et les sites incontournables de l’île du sud.


Vous aimez cet article ? Épinglez-le sur Pinterest !

Articles sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Accepter Politique de confidentialité