Le Parc National de Taroko à Taïwan : un site naturel exceptionnel

par Van
Ponts suspendus dans le parc national de Taroko

Le Parc National de Taroko est un des sites naturels les plus populaires de Taïwan. Il est impensable de visiter l’île sans y passer au moins une journée. Canyons, rivière turquoise, temples, tunnels creusés dans la montagne, forêt luxuriante, falaises escarpées… c’est ce qui vous attend dans les fabuleuses gorges de Taroko.

LE PARC NATIONAL DE TAROKO

Pour me rendre au Parc National de Taroko et pour visiter le parc j’ai choisi de prendre les bus publics. C’est de loin la solution la plus économique. Je prends donc le bus de 8h30 devant la gare de Hualien direction Taroko. Pour toutes les informations pratiques, les villes où dormir près de Taroko, les différents modes de transport dans le parc, les horaires et les tarifs des bus je vous donne rendez-vous en bas de cet article.

Arrivée dans le parc je fonce au Visitor Center leur poser toutes mes questions : vu mes recherches infructueuses d’hier j’ai intérêt à m’organiser maintenant. Grâce à l’employé du Visitor Center et aux cartes qu’il me montre je comprends enfin où se trouvent les différentes randonnées et les arrêts de bus.
Comme je suis sympa voici l’indispensable carte du Parc National de Taroko. Ce plan c’est un peu le Graal quand on souhaite visiter Taroko par ses propres moyens. Je vous conseille de le télécharger, vous y verrez tous les sentiers de randonnée ainsi que les toilettes, parkings et points de restauration (merci au site Triptipedia pour cette carte en anglais car sur le site officiel du parc elle est en chinois ce qui ne nous aide pas vraiment).

J’apprends également que certains sentiers sont fermés suite au tremblement de terre de la semaine dernière que j’avais ressenti à Taipei (voir mon article « Que faire à Taipei »). C’est le cas des Luishui Trail et Baiyang Trail, deux sentiers de randonnée situés au fond du parc national que j’avais prévu de faire. Mon itinéraire est tout de suite beaucoup plus facile à organiser puisqu’il ne me reste que 3 spots sur 5 à voir, tous situés dans la première moitié du parc :

  • Shakadang trail
  • Yanzikou (ou Swallo Grotto) et tunnel of Nine Turns
  • Changchun Shrine (ou Eternal Spring Shrine)
Le temple Changchun Shrine dans le parc national de Taroko
Changchun Shrine

À savoir : les chemins de randonnées que j’ai empruntés sont libres d’accès mais d’autres nécessitent de faire une demande de permis 1 semaine avant (à demander sur le site officiel du parc, le lien est un peu plus bas). Bien entendu je ne l’ai pas fait car comme vous le savez je ne prévois jamais autant à l’avance. De toute façon dans mon cas l’intégralité des sentiers nécessitant un permis étaient fermés suite au tremblement de terre. Pas de regret.
Si vous ne voulez pas perdre de temps au Visitor Center consultez le site officiel du Parc National de Taroko pour connaitre les dernières actualités, les sentiers fermés, l’état des routes… 

Ma première randonnée est le Shakadang Trail. Du Visitor Center jusqu’au Shakadang trail il n’y a qu’un kilomètre, il faut marcher sur un sentier le long de la route et dans un tunnel. Mais comme un bus passe devant moi je saute dedans. Quelle synchronisation ! Notez qu’à chaque arrêt les horaires des bus sont indiqués sur un panneau. Il suffit de le prendre en photo pour s’en souvenir.
Le Shakadang trail est le sentier le plus facile et le plus accessible puisqu’il est plat et se situe à l’entrée du parc. Avec sa rivière turquoise il attire les foules. C’est rempli de chinois et taïwanais le premier kilomètre et puis d’un coup plus personne.

Les roches et la rivière du Shakadang Trail
Le chemin de Shakadang trail dans les gorges de Taroko

Le chemin est creusé sous la roche et longe une gorge dans laquelle coule une rivière d’un bleu incroyable. C’est splendide et c’est le seul endroit du parc où vous verrez cette couleur bleue. Le sentier complet fait 8km aller-retour (ce n’est pas une boucle), il faut compter 3 ou 4h.
Je marche sur le sentier 2,5 km avant de faire demi-tour et comme j’ai horreur de reprendre le même chemin je me fais le retour en petites foulées. En milieu de parcours je grignote un snack vendu par les indigènes du coin qu’ils appellent roasted mochi : un rectangle de millet cuit au barbecue et saupoudré le lait concentré, de poudre de sésame noir et de poudre de cacahuète. Ça tient au corps.

Eau turquoise au Shakadang trail à Taroko
Rivière turquoise dans le parc national de Taroko
Rivière dans le parc national de Taroko
Tunnel taillé dans la roche au Shakadang trail dans le parc national de Taroko
Snack sur le Shakadang trail à Taroko

J’avais repéré l’heure de passage du bus avant de commencer la rando, je n’attends donc que 5 minutes. Prochain arrêt : Yanzikou ou Swallo Grotto. À cet endroit les gorges se resserrent drastiquement. La rivière est étroite, grise et la vue sur les immenses falaises et les gorges est spectaculaire. On peut se faire quelques frayeurs en empruntant le pont suspendu.
En poursuivant on arrive au Tunnel of Nine Turns : un impressionnant tunnel creusé dans la roche avec des ouvertures telles des fenêtres donnant sur la rivière tumultueuse.  

Swallo Grotto dans le parc national de Taroko
Le site de Swallo Grotto dans les gorges de Taroko
Les gorges de Swallo Groto
Des ponts suspendus dans le parc national de Taroko

Dernier arrêt au Changchun Shrine ou Eternal Spring Shrine, le monument iconique des gorges de Taroko que l’on voit sur toutes les photos : un joli sanctuaire construit à flanc de montagne avec une cascade qui jaillit au milieu. Un petit tunnel piéton sympa taillé dans la falaise mène en 10 minutes au temple mais entre nous, l’ensemble est plus photogénique depuis la route. On ne peut pas parler d’une randonnée mais plutôt d’une petite marche facile.
En revanche on peut poursuivre après le temple avec le Changchun Shrine Trail qui pour le coup est une vraie randonnée de 2km qui passe par des escaliers glissants le long de la montagne. Cette randonnée d’1h mène à un pont suspendu, un temple et une tour dominant la vallée. Suite au tremblement de terre elle était interdite d’accès lors de mon passage et de manière générale ce sentier est régulièrement fermé à cause d’éboulements, à vérifier donc en amont.

Le temple iconique de Changchun Shrine dans le parc national de Taroko
Eau turquoise à Changchun Shrine
L'eau qui passe sous le temple de Changchun Shrine
Tunnel piéton pour accéder au Eternal Spring Shrine

14h30 : la visite se termine plus vite que prévu puisque les autres sentiers sont fermés. Je pense qu’une grosse journée est suffisante pour visiter les gorges de Taroko. Dans mon cas ça aurait été parfait si j’avais pu faire au moins un des deux sentiers Luishui Trail ou Baiyang Trail mais ce sont les aléas de la nature.
Si vous avez eu un coup de cœur vous pouvez y passer une deuxième journée pour visiter les secteurs plus éloignés et moins touristiques mais je me répète : vérifiez bien avant si les sentiers sont ouverts et demandez votre permis si nécessaire 1 semaine avant.

Pour récapituler, les sentiers ou sites populaires des gorges de Taroko ne nécessitants pas de permis sont :

  • Shakadang trail
  • Swallow Grotto / Yanzikou trail et Tunnel of Nine Turns
  • Lushui trail
  • Baiyang trail
  • Changchun Shrine / Eternal Spring Shrine

Je reprends le bus pour Hualien. Comme il est encore tôt j’ai dans l’idée de m’arrêter en route à la plage de Qixingtan paraît-il très belle. Le bus y marque un arrêt. Malheureusement à peine sorti du parc il se met à pleuvoir des cordes, on ne voit rien à 2 mètres et franchement marcher sur la plage sous la pluie me branche moyennement.
J’active mon plan B : aller directement à Hualien, trouver un bubble tea et regarder une série dans mon lit en attendant qu’il soit l’heure de manger. Ce nouveau programme m’emplie de joie. D’autant qu’avec la clim à fond dans les trains je commence à être enrhumée, j’ai juste envie de me rouler en boule dans mon lit.

Si vous êtes motivé.e après votre journée de marche rejoignez le night market de Dongdamen pour tester quelques spécialités locales.

Rivière turquoise sur le Shakadang trail à Taroko

PRIX DU PARC NATIONAL DE TAROKO

C’est gratuit, il n’y a pas de droit d’entrée, vous n’aurez qu’à payer les bus/navettes ou votre location de voiture ou scooter pour vous déplacer dans le parc.

QUE PRENDRE POUR VISITER LE PARC NATIONAL DE TAROKO ?

Une petite laine, un imperméable, de la crème solaire. Le temps change très vite, prévoyez pour toutes les situations. Vérifiez bien la météo avant de partir. Prenez beaucoup d’eau et de la nourriture. Des baskets ou chaussures de marche (même si on marche tout le temps sur un petit chemin en béton comme souvent à Taïwan).

OÙ DORMIR PRÈS DES GORGES DE TAROKO ?

Vous pouvez choisir de passer la nuit dans la grande ville de Hualien bien desservie par les trains depuis Taipei ou dans la petite ville de Xincheng, plus proche du parc.

J’ai choisi Hualien, accessible en 2h en train rapide de Taipei ou 4h30 en train lent. Je suis restée 2 nuits au Backpackers Apartments Hualien dans un dortoir pour filles. C’est simple, propre, petite salle commune qui donne sur la rue Guolian 2nd road. Le lit est à $348 / 10€.

COMMENT ALLER AU PARC NATIONAL DE TAROKO ? COMMENT CIRCULER DANS LE PARC NATIONAL DE TAROKO ?

Trois options s’offrent à vous pour rejoindre les gorges de Taroko et circuler dans le parc.

EN TOUR ORGANISÉ

C’est l’option la plus simple et la moins prise de tête. Je ne pourrai pas vous en faire le détail car c’est une possibilité que j’ai tout de suite écartée. Je ne suis pas une grande fan des tours organisés et je me suis rendue compte que je pouvais voir les mêmes choses par mes propres moyens en utilisant les bus et pour moins cher. Mais si vous n’avez pas envie d’aller à la pêche aux informations pour organiser votre journée ça peut être une solution. Rendez-vous à l’office du tourisme de Hualien (à la gare ou dans le centre) pour avoir les renseignements.

EN LOUANT UNE VOITURE OU UN SCOOTER

Il est possible de louer une voiture depuis Hualien ou Xincheng ou un scooter à Xincheng avec un permis international. Si vous avez le budget pourquoi pas, vous aurez plus de liberté et pourrez sûrement faire plus de randonnées puisque vous ne serez pas tributaires des horaires des bus. Sachez cependant que vous devrez rouler sur des routes sinueuses et étroites. De plus les conditions météo ne sont pas toujours très bonnes et faire du scooter sous la pluie et sur des routes de montagne n’a rien d’une partie de plaisir.

EN TRANSPORTS EN COMMUN

La bonne nouvelle c’est que si vous êtes limité niveau finances ou que vous ne souhaitez pas conduire vous pouvez tout à fait vous rendre dans les gorges de Taroko et circuler dans le parc en bus public de Hualien ou de Xincheng, c’est de loin la solution la moins onéreuse. Toutes les informations sur les lignes de bus que je vous donne ci-dessous se trouvent sur le site officiel du Parc National de Taroko. Le lien est plus haut dans cet article, les horaires se trouvent en bas du site : allez dans  la rubrique Tourism Information > Transportation > Timetable (Hualien bus). N’hésitez pas à le consulter pour vérifier que les renseignements n’ont pas changés.

BUS HUALIEN – PARC NATIONAL DE TAROKO

Pour se rendre au parc national de Taroko en transport en commun il faut prendre un des bus suivants juste devant la gare ferroviaire de Hualien : 1133 / 1133A / 1126 / 1141. Il y a environ 1 bus par heure et le trajet dure 45 minutes jusqu’au Visitor Center à l’entrée du parc.
Vous pouvez payer votre trajet dans le bus avec la EasyCard ou bien acheter un pass d’1 journée à NT$250 qui vous permettra d’emprunter à votre guise ces 4 lignes de bus à l’intérieur du parc en illimité (voir plus bas la rubrique « les bus publics à l’intérieur du parc »).
Le pass 1 jour (ou 2 jours) s’achète à la gare routière de Hualien dans une guérite à côté des bus en partance pour les gorges de Taroko (vous ne pourrez pas la rater) ou bien dans les supérettes 7 Eleven ou Family Mart. Attention vous ne pourrez pas l’acheter dans le bus ou une fois arrivé.e dans le parc.

Dans le sens Hualien-Taroko les bus 1133 / 1133A / 1126 / 1141 partent de la gare ferroviaire à : 6h30 / 7h / 8h30 / 8h40 / 9h10 / 10h / 10h40 / 11h10 / 12h / 13h20 / 13h50 / 14h10 / 15h10.
Dans le sens Taroko-Hualien voici les horaires : 8h40 / 9h03 / 10h / 10h40 / 11h40 / 12h50 / 14h / 14h10 / 15h / 15h50 / 16h40 / 17h / 17h55.

BUS XINCHENG – PARC NATIONAL DE TAROKO

Si vous avez choisi de séjourner dans la ville de Xincheng plutôt que Hualien, les bus qui desservent les gorges de Taroko sont les 1133 / 1133A ainsi que le 302.

Même chose que pour les bus au départ de Hualien : vous pouvez payer le ticket avec la EasyCard dans le bus ou acheter un pass d’1 journée pour utiliser en illimité les lignes 1133 / 1133A ainsi que les lignes 1126 / 1141 dans le parc. Il existe également un pass d’une journée pour le bus 302 qui coûte NT$150. Attention gardez bien en tête qu’il s’agit de 2 compagnies de bus différentes donc les pass vendus pour les bus 1133 / 1133A / 1126 / 1141 ne vous permettront pas d’emprunter les bus 302 et vice-versa.

LES BUS PUBLICS À L’INTÉRIEUR DU PARC NATIONAL DE TAROKO

Les bus 1133 / 1133A / 1126 / 1141 / 302 qui partent de Hualien ou de Xincheng circulent à l’intérieur du parc et desservent les lieux populaires et les principaux départs des randonnées. À chaque arrêt de bus dans le parc les horaires de passage sont indiqués. Si vous trouvez que le prochain bus arrive dans trop longtemps vous pouvez tenter le stop.

Pour ma part j’ai acheté le pass d’une journée à NT$250 / 7€20 pour les bus 1133 / 1133A / 1126 / 1141. Si je devais revenir à Taroko je pense que je paierais chaque trajet avec ma EasyCard sans prendre de pass, pour pouvoir prendre n’importe quel bus. Dans mon cas beaucoup de sentiers étaient fermés donc je n’étais pas trop pressée par le temps mais quand on prévoit une grosse journée on n’a pas envie de perdre 1 heure à attendre un bus.

La rivière face à Changchung Shrine dans le parc national de Taroko

COMMENT ALLER DE KENTING À HUALIEN ?

Pour aller de Kenting à Hualien il y a deux options :

  • La solution la moins prise de tête : prendre un bus touristique direct entre ces deux villes qui coûte $1200 / 35€. Le trajet dure environ 9h et on vous arrêtera en chemin sur plusieurs sites dignes d’intérêt. Le bus part vers 9h le matin.
  • La solution low cost qui coûte moitié prix et est plus rapide (celle que j’ai choisie) :
    – tout d’abord prendre un bus jusqu’à Fangliao sur la côte ouest. Les bus que vous pouvez prendre sont les 9188, 9189 et le Kenting Airport Express qui est plus rapide (c’est celui que j’ai pris pas par choix mais parceque c’est le premier qui s’est présenté). Le trajet dure 1h15 et coûte entre NT$160 et $200 selon le bus.
    – puis prendre un train jusqu’à Hualien. Il y en a 5 par jour. J’ai pris le moins cher à 12h15 au tarif de NT$345 / 10€. Pour être sûr d’arriver à temps il faut prendre le bus de Kenting vers 10h. Le trajet en train Fangliao-Hualien dure 4h30, si vous prenez le premier train du matin (ce qui est peu probable) le trajet est réduit à 3h. Je n’avais rien réservé mais pendant les vacances il est plus que judicieux d’acheter son billet de train plusieurs jours avant.

COMMENT ALLER DE HUALIEN À TAIPEI ?

Il n’y a pas encore de HSR (TGV) mais un train du réseau classique part toutes les 30 minutes environ. Le trajet dure entre 2h et 4h30 en fonction du type de train. Une partie du trajet se fait en longeant la côte, puis on passe entre les montagnes ou dans des rizières. 

J’ai pris le train Express de 9h54 qui m’a coûté $272 / 8€ (j’ai eu droit à une réduction) et je suis arrivée à Taipei Main Station en 3h45. Pour une fois j’avais acheté mon billet dès mon arrivée à Hualien 2 jours avant et j’ai bien fait car il n’y avait déjà plus de places assises disponibles. Je pensais devoir me farcir les 4h debout mais j’ai finalement trouvé un fauteuil. Je vous conseille donc de réserver surtout si vous faites ce trajet un dimanche ou pendant les vacances scolaires.

Le parc national de Taroko ne faillit pas à sa réputation. Je comprends maintenant pourquoi le site est tant prisé des touristes et des taïwanais. Si vous aussi vous avez eu la chance de visiter les gorges de Taroko n’hésitez pas à laisser un commentaire avec vos conseils ou votre ressenti. Et si vous cherchez des idées pour un voyage à Taïwan jetez un œil à mon itinéraire de 2 semaines sur l’île.  


Vous aimez cet article ? Épinglez-le sur Pinterest !

Articles sur le même thème

4 commentaires

Lise 18 novembre 2023 - 16:33

Merci pour tout tes conseils, qui m’ont bien aidé pour préparer notre voyage de deux semaines à Taiwan !

Répondre
Van 1 janvier 2024 - 15:49

Merci à toi pour ce retour. Ça me fait extrêmement plaisir de voir que mes articles aident des voyageurs. Bonne route !

Répondre
Andre 20 décembre 2023 - 19:29

J’ai habité Hualien, plus d’un an, dans les années 80. Quasi personne ne parlait l’anglais ( je parle pas du français !!).
Les gorges de Taroko ont bien changées !!.
Vous ne parler pas du bassin naturel où sortait de l’eau très chaude. Il était situé sur la Rives gauche du torrent, à mis parcours des gorges.
Le pont situé au sommet des gorges et fabriqué par Eiffel, existe toujours.
Surprenant ce pont avait été récupéré en Indochine pour être installé à Taroko..

Répondre
Van 1 janvier 2024 - 15:09

Bonjour Andre, merci pour ce complément d’informations. Je veux bien croire que les gorges de Taroko ont bien changé en 40 ans 🙂 Bonne journée.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Accepter Politique de confidentialité